Pas de pharmacie en vacances ? Les bonnes vieilles recettes de grands-mères

Bobo titre

Pas de pharmacie en vacances ? Les bonnes vieilles recettes de grands-mères

Vous allez partir en vacances et vous ne pouvez vous encombrer de toute l’armoire à pharmacie… Ou vous vous rendez compte que vous avez oublié un élément indispensable pour les premiers soins.

 

Soigner les petits bobos (et nous insistons sur « petit », ne prenez pas le moindre risque !)

Comment soigner les blessures légères

Petites coupures peu profondes, bobos au genou… Un verre d’eau mélangé à une cuillère à café de sel marin (ça pique ! soufflez en même temps. Le sel a des propriétés antiseptiques). Ensuite éplucher un oignon et recueillir délicatement la très mince pellicule qui se trouve entre deux couches et la placer sur la plaie, recouvrir le tout d’un bandage. L’oignon à des propriétés cicatrisantes et anti-infectieuses et ceci empêchera que le bandage colle à la plaie. L’oignon permet également de relâcher et de ramollir les tissus enflammés, de calmer l’irritation et de lutter contre la douleur.

L’huile essentielle de lavande officinale est également antiseptique et antibactérienne, elle désinfecte parfaitement la plaie et accélère la cicatrisation. De plus elle est légèrement anesthésiante ce qui permet de calmer la douleur. Si la plaie continue à saigner, appliquez 1 goutte d’huile essentielle de ciste ladanifère, qui a des propriétés hémostatiques et cicatrisantes. Avant d’appliquer l’huile, il est important de passer la coupure sous l’eau, voire de nettoyer à l’eau savonneuse (cela éliminera une partie des germes). Pour stopper le saignement, appuyez sur la coupure pendant quelques minutes à l’aide d’une compresse stérile. Si la coupure est profonde : rendez-vous immédiatement aux urgences ou appelez le samu.

Les brûlures légères

Une brûlure superficielle est repérable à une petite rougeur vive diffuse, une douleur cuisante, une tuméfaction ou une perte de substance non profonde.

Vous pouvez y appliquer du savon de Marseille en faisant couler de l’eau en même temps, opération à répéter plusieurs fois. C’est sans douleur.

Vous pouvez couper une pomme de terre crue en deux et frotter délicatement la partie brûlée, ou couper une rondelle et la faire tenir à l’aide d’un bandage. Contre les brûlure d’estomac : ça marche aussi ! il faut en extraire le jus et le boire pour calmer les brûlures d'estomac. Pour cela, peler puis râper 1 ou 2 pommes de terre crues (selon la taille) et les presser jusqu'à obtenir 1/2 verre de suc.

Sur une brûlure que fait cloque, tamponnez un coton imbibé de thé fort.

Attention, les brûlures les plus graves, au deuxième ou troisième degrés, demandent une assistance médicale.

Les coups de soleil

La première chose à faire : se protéger !

Si malgré tout vous avez prit un coup de soleil, badigeonnez la brûlure au yaourt. Laissez sécher 15 minutes puis lavez doucement à l’eau ou un savon surgras au PH neutre. Le yaourt contient des protéines, des vitamines et des sels minéraux, il hydrate et grâce à ses bactéries actives, il aide à combattre les infections (de même lors de crises intestinales !)

Un blanc d’œuf battu en neige calmera immédiatement  la douleur.

Hématomes, bleus et bosses

Attention à la tête : allez voir le médecin surtout s’il y a vomissement ou perte de connaissance. Surtout parlez au blessé : il ne faut pas qu’il s’endorme. Un traumatisme crânien est toujours à craindre.

Après un coup violent, les petits vaisseaux sanguins superficiels se rompt en libérant un peu de sang, on voit alors se former bosses ou bleus.

Une bosse sur le front : un pièce de deux euro appliquée sur le front à faire tenir bien serrée à l’aide d’un foulard. La bosse disparaîtra en peu de temps.

Sinon, mélanger du persil et du beurre et appliquez la pâte en cataplasme. Le persil aide à la dilatation des vaisseaux.

Une poignée de mie de pain dans un demi litre de vin rouge à remuer jusqu’à dissolution. S’il s’agit des pieds ou des mains : faire tremper la partie du corps atteinte au moins une demie heure.

Un hématome doit disparaître en quelques jours, à bien surveiller.

Piqûre de guêpe, abeille ou frelon

Attention aux réactions allergiques ! A surveiller de très prêt. Surtout si la piqûre se situe à la gorge (œdème) ou si le nombre de piqûres est important.

Mouillez immédiatement l’endroit piqué et frottez-le avec du savon de Marseille, massez ensuite quelques minutes l’enflure pour faire disparaître la douleur. Enlevez le dard avec une pince à épiler et nettoyer la plaie avec du vinaigre blanc.

Vous pouvez également, après avoir extrait le dard masser doucement avec la pulpe d’un oignon frais coupé en deux.

Le saignement de nez

A avoir toujours d’avance : de la poudre de thym. Prenez des feuilles séchées et les réduire en poudre fine à l’aide d’un mortier ou rouleau à pâtisserie. Lorsque le nez saigne, aspirez le thym par le nez (comme on prisait alors le tabac).

Allongé sur le dos avec la tête légèrement relevée par un oreiller pour que le sang n’afflue pas trop. Colmater la narine avec du coton imbibé de citron. Puis mettre des glaçons dans un torchon et l’appliquer sur les ailes du nez. Puis priser la poudre de thym.

Sinon posez du métal froid (clé, règle en fer, cuillère…) sur la nuque pendant deux minutes. Le froid diminue le calibre des vaisseaux en contractant  leurs fibres musculaires.

Vous partez à l’étranger ou avez dégusté des mets locaux auxquels vous n’êtes pas habitué : maudite diarrhée ou turista !!!

Virus, bactérie, aliment avarié, eau infectée… Dans tous les cas elle résulte d’une réaction de l’organisme qui cherche à éliminer rapidement l’intrus. Ce n’est pas une maladie, c’est un symptôme. Il faut donc faire attention, s’il n’y a aucune raison à votre diarrhée ou si elle persiste : il faut consulter.

Grâce à l’huile essentielle d’origan, antiseptique, anti-infectieuse, antibactérienne, antivirale elle aide à éliminer la cause de la diarrhée : attention chez les adultes de plus de 15 ans seulement et pas aux femmes enceinte ou allaitante ! Et respectez bien le dosage : 1 goutte d’huile essentielle s’origan compact sur un petit morceau de sucre. Laissez-le fondre dans la bouche après le repas. A prendre 3 fois par jour pendant 2 jours maximum.

En général : carottes crues et eau du riz, il faut également penser à boire beaucoup pour ne pas se déshydrater. Manger léger et éviter tous les aliments gras ainsi que le café. La banane très mûre contrôle la diarrhée et améliore la gastrite, les ulcères et l’acidité.

Avec cette recette facile à préparer on coupe rapidement la diarrhée. Faîtes bouillir un bâton de cannelle pendant trois minutes dans un ½ litre d’eau et bois le par petits coups tout au long de la journée. Vous pouvez également prendre le jus d’un citron avec un peu d’eau. Prendre le jus de citron dans du thé noir c’est encore mieux.

Un truc très ancien consiste à remplir le nombril avec un peu de sel et le couvrir avec un sparadrap… A voir !

Mise en garde : petits maux, petits remèdes... grands maux : consultation...

écologie bien-être

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau