Soutien scolaire ou cahier de vacances ?

Scolaire titre

Soutien scolaire ou cahier de vacances ?

Réviser pendant les vacances, c'est possible sans que ça soit une corvée. Des alternatives existent, adaptées à toutes les situations et à tous les budgets. Petit panorama des idées pour réviser malin dans un cadre idyllique, ou tranquillement chez soi.

Soutien scolaire pendant les vacances : un bon moyen de ne pas perdre le rythme

Les vacances scolaires sont l’occasion idéale pour les enfants de se reposer, de partager des moments en famille, de pratiquer de nombreux loisirs ou encore de… réviser ! Lors des grandes vacances, certains parents n’hésitent pas à consacrer un minimum de trois semaines à la révision des bases scolaires du programme, souvent peu de temps avant la rentrée scolaire : exercices de maths, dictée… afin que la reprise ne soit pas trop brutale. Si l’enfant est vraiment en situation d’échec scolaire ou si une matière lui pose problème en particulier, les vacances scolaires peuvent s’avérer être une bonne occasion de combler les lacunes. En vacances, les enfants disposent de plus de temps pour réviser. Ils sont en général moins stressés car il n’y a pas d’enjeu et d’examen final.

Le soutien scolaire ne doit pas empiéter sur les vacances

Mais pour que le soutien scolaire soit efficace, il ne faut pas qu’il soit une corvée ou qu’il empiète sur les moments de loisirs des vacances. Il est ainsi préférable de ne pas consacrer plus d’une heure par jour au soutien scolaire de votre enfant. Au-delà, il risque de se déconcentrer. L’enfant pourrait se réconcilier avec la matière qui lui pose problème et retrouver confiance en lui.

Le cahier de vacances, spécificité française, est censé permettre de réviser les leçons de façon ludique et amusante.

En réalité, il fait davantage figure de passe-temps que de outil éducatif : les enfants ne le prennent pas toujours au sérieux et il est rare que le cahier soit terminé à la fin des vacances. De ce fait, des parents et des spécialistes se questionnent au sujet de son efficacité.

Des difficultés rencontrées pendant l’année scolaires ou l’inquiétude que l’enfant « oublie tout » pendant l’été motive souvent l’achat d’un cahier de vacances. Mais, un enfant ayant connu des faiblesses durant l’année scolaire ne réussira pas à combler miraculeusement ses lacunes avec des cahiers de vacances. Au contraire. Souvent synonyme de « devoirs », il deviendra pour lui une vraie corvée. En mal de tranquillité et de divertissement, frustré de ne pas pouvoir profiter de son temps libre, il associera le cahier à un devoir.

Bien qu’ils n’en aient pas forcément besoin, on peut néanmoins conseiller ce cahier aux bons élèves pour qu’ils révisent à leur rythme. Une façon comme une autre de les amener à travailler leurs connaissances.

Les enfants, dans une grande majorité, ont envie de  profiter des vacances et d’oublier l’année scolaire. Et les cahiers « traditionnels » leur imposent un travail similaire à celui de l’école.

Si l’enfant a vraiment besoin de soutien, le mieux est d’être créatif  pour qu’enfants et parents révisent tout en y prenant du plaisir.  Car de nombreux parents éprouvent eux-aussi le besoin de déconnecter de l’école et ne veulent pas reproduire la « galère des devoirs » en été !

Inutiles pour les élèves qui attendent le dernier moment pour m'y mettre.

Cahier de vacances gratuit sur Académie en ligne

Créé à l'initiative de Xavier Darcos, ancien Ministre de l'Education Nationale avec la collaboration du Centre national d'enseignement à distance (CNED), academie-en-ligne.fr offre des révisions ludiques et gratuites sur le web tout l'été.

Les colonies... de soutien scolaire

Les colonies studieuses séduisent les parents

Face à l'angoisse des parents, qui multiplient le recours au soutien scolaire pendant l'année et des stages de révisions, le créneau se développe. Manifestement, ni le bon vieux cahier de vacances rempli au retour de la plage ni la colonie de vacances ne suffisent… En montagne ou au bord de la mer, les jeunes suivent trois à quatre heures de cours le matin, dispensés par des enseignants ou des étudiants. Depuis quelques années, cette formule commence à faire des émules. C'est un bon compromis entre la colonie de vacances et le stage de révisions sec. Les prix s'étalent de 600 euros à 1 500 euros pour une quinzaine de jours. Certaines activités sportives sont à payer en plus du forfait.

enfants éducation

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau