Précieux sommeil

Dormir titre

Bien dormir pour bien grandir

Prioritaire pour les enfants, le sommeil, ainsi que l’alimentation et l’environnement électromagnétique sont des éléments qui, si mal gérés ou non pris en compte, perturbent le bon fonctionnement cérébral des enfants.

 

Le manque de sommeil entraîne inéluctablement des retards scolaires, dus par exemple a la somnolence en classe, une concentration moins bonne, une mémorisation moins performante et un taux d’agressivité plus élevé.

Un enfant a besoin de repères psychologiques afin de lui permettre de grandir dans un sentiment de sécurité. Ces repères doivent prendre en compte leur rythme physiologique. Le respect du sommeil est nécessaire à son bon développement. Un manque de sommeil ne se rattrape jamais, une grasse matinée dérègle l’organisme et fatiguent plus qu’elles ne reposent. Pour bien dormir il faut avant tout un rythme régulier, se lever chaque matin à la même heure, quelque soit l’heure du coucher, pour se caler sur le rythme naturel. Adultes, comme enfant, le sommeil est primordial.

Cependant, un adulte aura un besoin moins important de sommeil, sa croissance n’étant plus solliciteuse de grand repos, le temps de sommeil dépend de l’horloge biologique de chacun. La plupart auront besoin de 7-8 heures mais les hyper actifs sont en pleine forme après 5 heures de vrai dodo.

Quelques statistiques :

L’environnement électromagnétique

La sur utilisation croissante des NTIC (nouvelles technologies de l’information de l’information de la communication) diminuent le temps de sommeil mais génèrent également des pollutions électromagnétiques dues aux rayonnements des écrans.

Le poste de télévision, les jeux vidéo, apportent des images et une vision du monde qui ne sont pas neutres. De même, nos ados qui dorment sans lâcher leur téléphone portable encore en veille émet des ondes qui ne sont pas très bonne pour leur santé. Pire, l’utiliser comme réveil matin, en voilà une vraie mauvaise idée ! A moins de l’activer sur le mode « avion » afin de couper le signal pour un sommeil déconnecté.

La présence d’écrans (ordinateurs ou télévision) n’est pas souhaitable. Un téléviseur, même éteint, continue à émettre des rayonnements polluants pendant plusieurs heures. Il est important d’éviter leur utilisation (idem pour le téléphone portable) au moins une heure avant le coucher. Des études faites conjointement par des scientifiques suédois et américain concluent que l’utilisation du téléphone portable le soir peut occasionner des perturbations dans les cycles du sommeil, des maux de tête et de la dépression.

Alors, dix minutes de téléphone mobile, puis une heure sur un ordinateur ajouté à un jeu vidéo bien stimulant avant de se coucher, voilà ce qu’il ne faut absolument pas faire, au grand malheur de nos ados.

Pour un bon sommeil

Pour les enfants, il est important de respecter la durée du sommeil, entre 11 et 13 heures par jour pour les maternelles et les CP, et entre 10 et 11 heures pour les élèves d’école primaire. Mais surtout et également, respectez les horaires de coucher. Attention à « la courbe » : ne surtout pas augmenter le taux d’excitation de l’enfant à l’heure où il devrait aller au lit ! Au contraire, pratiquer des activités relaxantes, la musique, l’histoire du soir… L’idéal est de s’instaurer un cérémonial qui indiquera à l’enfant que l’heure du dodo approche et qui évitera également les pleurs inutiles des enfants réticents à la mise au lit.

Ne pas se coucher en ayant faim, mais non plus en ayant trop mangé. La chambre doit être au calme, dans l’obscurité et un peu fraîche.

Une activité physique est importante, bouger pour dépenser son surplus d’énergie favorise le sommeil réparateur. Attention toutefois, pas d’activité physique trop poussée trop près de l’heure du couché, car en augmentant le rythme cardiaque nous repoussons le moment de l’endormissement.

Vous pouvez également diffuser des huiles essentielles ½ heure avant le coucher (un mélange à part égale de lavandin, de litsé citronnée et d’essence de mandarinier). Voir si d’autres

Bien dormir pour être belle (ou beau !)

Pendant que nous dormons, nos cellules se régénèrent. Ce phénomène culmine à une heure du matin. De même, la circulation du sang dans les petits vaisseaux de la peau est plus importante entre 23 heures et 4 heures du matin. La nuit est donc plus perméable et réceptive aux soins la nuit.

Les troubles du sommeil

Si vous avez trop tardé à vous mettre au lit, ne restez pas à compter les moutons plus de 15 minutes. Il est préférable de se lever et d'attendre calmement. Calmement car les activités physiques sont déconseillées après 17h. Ne vous jetez pas davantage sur le reste du dîner, un souper léger 2h minimum avant d'aller au lit sera l’idéal. Et pas d'excitants après 15h.

Les spécialistes déconseillent l'alcool et le tabac le soir, le sommeil impose décidément une discipline bien rigide. C'est le prix à payer pour éviter les troubles de l'attention et de la mémoire causés par les troubles du sommeil.

Les réveils en lumière : les simulateurs d’aube

La luminothérapie est une technique thérapeutique médicale destinée à traiter par exemple la dépression hivernale ou dépression saisonnière. Elle permet en période hivernale de lutter contre les troubles liés au manque de lumière. En effet quand la lumière a une intensité inférieure à 2000 LUX notre organisme sécrète de la mélatonine (hormone somnifère), ce qui engendre des troubles de l'humeur, de la fatigue, du blues hivernal voire dépression saisonnière et d'une manière générale des troubles du sommeil et notamment l'insomnie. Le fait de s'exposer à une lampe de forte intensité lumineuse spécialement étudiée pour cette thérapie permet de bloquer la mélatonine et donc de retrouver une activité normale et un certain dynamisme perdu.

Le traitement par la luminothérapie consiste à s’exposer à une lumière blanche disposant d’un agrément médical.

Différente à la lampe de luminothérapie, le simulateur d’aube (ou la  lampe réveil) nous permet notamment de mieux s'endormir avec l'imitation d'un coucher de soleil. Le matin, le simulateur nous indique la phase de réveil en imitant le lever du jour et déclenche dans notre organisme, une sécrétion de cortisol (hormone anti-stress). Cela nous permet le matin, de se réveiller de façon naturelle et le soir, de s'endormir rapidement et de bien dormir. Le simulateur d’aube permet une synchronisation de l’horloge biologique en reconstituant un réveil naturel par une intensité lumineuse progressive sans l’agressivité et le stress des moyens de réveil habituels (sonnerie, radio). Toute personne, adultes comme enfants ou nourrissons, peuvent bénéficier, grâce au simulateur d’aube, d’un endormissement et d’un réveil naturel et agréable.

Marie laure konig artiste peintre et blogueuse Facebook Google + Twitter Instagram Pinterest Horsealot Yummypets

enfants éducation

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau